Chirurgie plastique, esthétique et reconstructive: définition et différences

Chirurgie plastique, esthétique et reconstructive: définition et différences

Il est très probable que vous ayez envisagé la possibilité de recourir à la chirurgie plastique, esthétique ou reconstructive pour améliorer votre apparence. Pour récupérer ces parties du corps et ces fonctions afin d’accroître votre confiance et votre sécurité. La première étape, lorsqu’il s’agit de subir une intervention chirurgicale, est de rechercher des informations à ce sujet. En particulier, il faut savoir quelles sont les différences entre la chirurgie esthétique et la chirurgie reconstructive.

Il est fréquent de confondre ces spécialités car elles ont un objectif similaire : modifier les parties de notre corps qui ont subi des changements. Soit à cause de l’âge, soit à cause d’un inconvénient qui nous a été présenté. La vérité est que non seulement elles ne sont pas identiques, mais qu’elles présentent également des différences très importantes qu’il est bon de connaître. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces différences, nous vous invitons à poursuivre la lecture de cet article. 

Qu’est-ce que la chirurgie plastique ?

Avant de connaître leurs différences, il est bon de préciser que la chirurgie plastique esthétique et la chirurgie plastique reconstructive sont toutes deux des chirurgies plastiques. 

La chirurgie plastique est une spécialité chirurgicale qui rectifie tout processus acquis, congénital ou involutif du patient. En d’autres termes, sa fonction principale est d’améliorer l’esthétique. De restaurer une apparence normale ou de récupérer une caractéristique externe après une autre intervention chirurgicale, un accident ou une maladie.

En conclusion, le chirurgien plasticien est celui qui a la capacité de corriger et de remodeler les parties malformées ou endommagées du corps.

Il est courant de confondre ces deux spécialités. La chirurgie plastique esthétique et la chirurgie plastique reconstructive, ou d’en parler comme s’il s’agissait de synonymes. Mais la vérité est que non seulement elles ne sont pas identiques, mais qu’elles présentent également des différences très importantes qu’il convient de connaître.

Chirurgie plastique, esthétique et reconstructive: définition et différences

Elle se divise en deux branches différentes : la chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice.

Différences entre la chirurgie esthétique et la chirurgie reconstructive

La chirurgie esthétique est pratiquée pour améliorer l’apparence des structures corporelles normales. Dans le but de renforcer l’attrait physique du patient et de répondre à ses attentes en matière d’apparence et de bien-être. Seuls les chirurgiens plasticiens sont habilités à pratiquer ce type de chirurgie et il est important pour le patient de vérifier cette spécialisation. Et de se mettre entre les mains de médecins expérimentés.

L’objectif principal de la chirurgie esthétique est d’améliorer l’image des patients. En modifiant la beauté, la symétrie et les proportions de la zone du visage ou du corps qui les gêne. Le patient subit donc une intervention chirurgicale pour des raisons purement esthétiques. 

À première vue, une intervention chirurgicale destinée à améliorer l’apparence peut sembler frivole. Cependant, les patients ressentent une augmentation de l’estime de soi qui leur permet d’affronter leur environnement avec plus d’assurance. En effet, lorsque l’on se sent bien dans sa peau, cela se traduit automatiquement par une attitude plus confiante et plus positive.

Une autre différence essentielle est que la chirurgie esthétique est généralement élective. En d’autres termes, le patient choisit de se faire opérer. La chirurgie reconstructive, en revanche, est généralement nécessaire ou fortement recommandée pour le patient. C’est pourquoi elle est généralement prise en charge par les organismes de santé publics ou les compagnies d’assurance. 

Types de chirurgie esthétique 

La chirurgie esthétique vise à améliorer l’apparence physique d’une personne pour la rapprocher d’un idéal esthétique spécifique. Ainsi, la chirurgie esthétique est pratiquée pour améliorer l’image du patient afin qu’il soit plus beau et qu’il se sente mieux. 

La chirurgie esthétique est généralement élective.

Voici quelques-unes des interventions de chirurgie esthétique les plus courantes :

  • Remodelage du corps : liposuccion, lipo-laser, abdominoplastie, dermolipectomie brachiale, etc. 
  • Contournement du visage : rhinoplastie, otoplastie, blépharoplastie, chirurgie du menton, lifting, chirurgie du menton et des joues. 
  • Chirurgie mammaire : mastopexie, augmentation et réduction mammaire.

Chirurgie plastique reconstructive

La chirurgie reconstructive vise à restaurer ou à améliorer la fonction et l’apparence physique des zones du corps qui présentent des structures anormales. Celles-ci sont dues à des problèmes congénitaux, de développement ou de croissance, à des traumatismes, à des infections, à des tumeurs ou à des maladies, entre autres.

L’objectif principal de ce type de chirurgie est de récupérer ou d’améliorer la fonction de l’organe ou du tissu affecté de la manière la plus esthétique possible.

La chirurgie reconstructive est une intervention directement liée à la santé et au bien-être du patient. Elle s’oppose à la chirurgie plastique et esthétique, qui vise à embellir des zones pour des raisons purement esthétiques.

Types de chirurgie reconstructive

Ce type de chirurgie est particulièrement indiqué lorsque l’une de ces malformations entraîne des problèmes pour le bon fonctionnement de l’organisme. Voici quelques-uns des cas les plus courants :

La chirurgie reconstructive vise à restaurer ou à améliorer la fonction et l'apparence physique des zones du corps qui présentent des structures anormales.

  • La craniosynostose: Il s’agit d’un problème congénital. Consiste en la fermeture prématurée des articulations entre les os du cerveau, ce qui entrave sa croissance. 
  • Fente labiale et palatine: Il s’agit de malformations congénitales qui apparaissent dans les premiers mois de la gestation. Et qui font que la bouche communique avec les narines.
  • Mastectomie: Lorsqu’une femme est atteinte d’un cancer du sein et qu’elle doit subir l’ablation d’un sein. Cela peut être un énorme traumatisme pour elle, qui la prive de confiance et d’estime de soi. La chirurgie reconstructrice peut reconstruire le sein et permettre à la femme de se sentir mieux. 
  • Traumatisme: Accidents qui causent des blessures ou provoquent la perte de tissus et affectent le fonctionnement des zones où ils ont été subis. 
  • Brûlures: Elles laissent de grandes marques sur la peau qui peuvent provoquer d’énormes complexes chez les personnes qui en sont atteintes. 
  • Maladies et tumeurs de la peau

Que dois-je savoir avant d’avoir recours à la chirurgie plastique ?

La première chose qu’un patient qui souhaite subir cette intervention doit envisager est d’avoir une vision réaliste. Il est important de savoir clairement ce que l’on veut améliorer et comment la chirurgie peut y parvenir.

Il est important de garder à l’esprit que les résultats de la chirurgie ne dépendent pas uniquement de l’expérience et des connaissances du chirurgien. La capacité de guérison et les soins appropriés apportés au patient pendant la période postopératoire jouent également un rôle important.

En outre, une intervention chirurgicale comporte un certain nombre de risques. Même s’il est vrai que le taux de complications dans ce type d’intervention est assez faible. Par conséquent, afin de garantir le bien-être du patient, il est important que le professionnel analyse les antécédents médicaux du patient. Les examens pertinents (radiographies, analyses, électrocardiogramme) doivent être effectués pendant la période préopératoire.

Il est également très important que vous vous renseigniez sur le chirurgien qui pratiquera votre intervention. Qu’il s’agisse de chirurgie esthétique ou reconstructive. N’oubliez pas que pour la chirurgie reconstructive, le spécialiste doit avoir davantage de connaissances techniques pour pouvoir répondre aux besoins fonctionnels et esthétiques du patient.

une intervention chirurgicale comporte un certain nombre de risques

Vous devez garder à l’esprit que la chirurgie reconstructive est généralement plus complexe. Et que la période postopératoire est plus compliquée en raison des particularités de l’intervention elle-même. Mais, comme toujours, c’est en fonction de l’ampleur de l’opération que l’on évaluera ces deux points qui soulèvent tant de doutes.

Si vous vous mettez entre de bonnes mains, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Les résultats des chirurgies réparatrices et esthétiques sont satisfaisants. Et dans la plupart des cas, ils augmentent notre estime de soi.

Conclusions

La principale raison pour laquelle la chirurgie plastique reconstructive et esthétique sont souvent confondues. Est qu’il s’agit de deux branches de la chirurgie plastique. La chirurgie plastique est la spécialité chirurgicale par excellence qui s’occupe de la correction des anomalies corporelles et du repositionnement de leur fonction. Elle permet également d’améliorer les imperfections physiques par la transplantation ou la greffe de tissus.

Malgré ce point de départ commun, deux facteurs clés marquent la différence entre les deux branches de la chirurgie. D’une part, les causes qui amènent le patient à subir ces interventions et, d’autre part, l’objectif poursuivi par l’intervention. 

Rappelons que la chirurgie réparatrice répond à un objectif à la fois esthétique et fonctionnel. C’est la spécialité chargée de restaurer ou d’améliorer l’aspect et la fonction des parties du corps qui présentent des structures anormales dues à des lésions.  

Il est important de garder à l'esprit que les résultats de la chirurgie ne dépendent pas uniquement de l'expérience et des connaissances du chirurgien.

Ce type de chirurgie nécessite des connaissances techniques plus approfondies de la part du chirurgien. 

La chirurgie esthétique, quant à elle, vise à améliorer l’apparence de certaines structures corporelles dont le patient n’est pas satisfait. Cela peut se faire en améliorant la symétrie, en modifiant la taille ou la forme, ou en perfectionnant les proportions.  

Comme vous pouvez le constater. Même s’il est vrai que les deux types de chirurgie ont une finalité esthétique et améliorent le bien-être des patients. Dans le cas de la chirurgie reconstructive: le contexte va au-delà de l’aspect purement esthétique et l’objectif est d’obtenir le côté le plus fonctionnel dont le patient a besoin. Dans le premier cas, l’opération est généralement plus complexe et la période postopératoire plus compliquée. En raison de l’idiosyncrasie de l’intervention elle-même. Mais, comme toujours, c’est en fonction de l’ampleur de l’opération que l’on évaluera ces deux points qui soulèvent tant de doutes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*