Où font-ils les meilleurs implants capillaires à Barcelone?

meilleurs implants capillaires Barcelone

La chute de cheveux ou la calvitie est bien connue des hommes, mais peut aussi toucher les femmes, et cela, sans distinction d’âge. Alors que pour certaines personnes, touchées par cette perte de cheveux, cela n’à pas d’influence sur leur quotidien. Bien au contraire pour d’autres cette situation peut être difficile à vivre. Elle peut alors entraîner des soucis psychologiques et psychiques. Cette situation n’est pas une fatalité et peut être améliorée grâce à différents traitements dans le domaine capillaire comme la greffe capillaire. Ensuite tu sauras où font les meilleurs implants capillaires à Barcelone ?

Meilleurs implants capillaires Barcelone

1 – Capilclinic

Capilclinic Turquie

Carrer d’Amigó, 11, 3r, 08021 Barcelona, Espagne

C’est le Dr Alex Nemé qui dirige les équipes de greffe de cheveux depuis 2021. Il possède un Master en médecine esthétique et un diplôme en médecine et chirurgie et compte plus de 24 000 heures d’expériences dans le domaine de la greffe de cheveux.

Web: https://www.capilclinic.es/

2 – Dra Marina Garrido

Dra Marina Garrido greffe cheveux

Carrer del General Vives, 29, 08017 Barcelona, Espagne

Les équipes de la clinique hair Clinic sont dirigées par le Dr Marina Garrido. Spécialisée depuis plus de 12 ans dans le domaine de la greffe capillaire. Elle procure à ses patients les techniques les plus innovantes et les plus récentes. Le Dr Dr Marina Garrido s’impose comme une évidence dans ce listing.

Web: https://www.dramarinagarrido.es/

3 – La clinique du Dr Bruno Jacobovski

Carrer de Mallorca, 326, 08037 Barcelona, Espagne

Le Dr Bruno Jacobovski est directeur de sa propre clinique portant son nom, mais également de Bj Instruments. Cela lui permet de concevoir, fabriquer et distribuer sa propre gamme d’instruments chirurgicaux. Il est spécialisé dans les techniques FUE et FUSS. Afin d’être toujours à la pointe des dernières techniques d’implants capillaires. Il faut savoir que le Dr Bruno Jacobovski assiste à des congrès, des cours. Il est également présent à des conférences nationales et internationales.

Web: https://drbrunojacobovski.com/

Qu’est-ce que l’alopécie?

Quand nous ne présentons aucun signe d’alopécie. A peu près 85% de nos cheveux ont un cycle de croissance normal et 10% en cycle de chute. Saviez vous que nous pouvons perdre 50 à 80 cheveux par jour sans que cela entraîne un trouble sur notre chevelure?

Nous parlons d’alopécie quand la chute de cheveux s’accélère. En général, celle-ci est localisée au niveau du front, au-dessus des tempes et au sommet du crâne.

Les hommes sont les plus concernés et cela plus ou moins tôt. Après des études faites, il s’avère que deux tiers des hommes sont touchés par cette chute de cheveux. Ce phénomène est courant, et lié en majeur partie aux hormones androgènes, mais peut également venir du stress, d’une maladie, du sang, d’une affection cutanée ou des carences de certains nutriments.

Les femmes peuvent également être touchées par l’alopécie, mais celle-ci se manifestera plutôt par une perte diffuse des cheveux et n’entraînera que très rarement une alopécie complète.

L’alopécie en soi n’est pas grave, mais peut avoir des conséquences sur l’estime de soi, en particulier si celle-ci fait son apparition très tôt.

Quelles solutions pour vaincre l’alopécie ?

Il existe différentes méthodes pour lutter contre la perte de cheveux, tels qu’un traitement médicamenteux, le traitement PRP et la greffe capillaire.

Un traitement médical peut être proposé afin de ralentir la perte de cheveux, mais ne suffira pas à stopper le processus. Le minoxidil en lotion ou le finastéride font partie des traitements proposés. Attention tout de même, car les traitements médicaux peuvent avoir des effets secondaires non négligeables comme par exemple, la perte de libido, des rougeurs locales ou des irritations …

Le traitement PRP est un dispositif thérapeutique. Il est non invasif, et se réalise par des injections dans le cuir chevelu de plaquettes présentent dans le sang. Ce dispositif améliorera l’aspect de vos cheveux. De plus, il freine leur chute et favorise leur repousse en stimulant les cellules du follicule pileux. Ce traitement peut être conseillé seul ou en complément d’autres traitements médicaux antichute, mais également suite à une greffe de cheveux.

La greffe capillaire est une intervention chirurgicale qui nécessite un prélèvement de greffons et peut être réalisée de deux manières différentes. La première, appelée FUE, se réalise en prélevant les unités folliculaires une à une au niveau de la zone donneuse. La seconde, la FUT, se réalise en prélevant une bandelette au niveau de la zone donneuse pour ensuite extraire les greffons. Cette technique ne nécessite aucun rasage.

Les meilleurs résultats sont obtenus si vous choisissez d’avoir recours à une greffe de cheveux. Les résultats seront visibles rapidement et elle peut être complétée avec un traitement PRP, afin de venir renforcer les cheveux greffés et apporter un meilleur résultat final.

Êtes-vous éligible à une greffe de cheveux? 

Il faudra prendre en compte différents facteurs pour être éligible à une greffe de cheveux. Le médecin vous procurera un examen approfondi de votre chevelure afin de s’assurer de la qualité de la zone donneuse. La question qui se pose lors de cet examen est de savoir si vous avez suffisamment de cheveux au niveau de cette zone. 

Pour permettre un résultat plus que satisfaisant. Sachez qu’il est indispensable que la zone donneuse soit d’une quantité suffisante afin de couvrir la zone receveuse. 

Ce sont certains éléments qui déterminent si la qualité de la zone donneuse est suffisante, comme la couleur des cheveux, mais également leur diamètre, la caractéristique lisse ou bouclé ainsi que la densité folliculaire 

Premièrement, une évaluation avec une bonne estimation des greffons nécessaires est primordiale afin d’obtenir un résultat parfait. À la suite de l’opération la zone donneuse sera traitée afin d’être protégée. 

Vous envisagez d’avoir recours à une greffe capillaire à Barcelone en Espagne ? Voici une liste des meilleures cliniques et de leur chirurgien.

Types d’alopécie

Toutes les formes d’alopécie ne se valent pas. Il existe de nombreuses solutions possibles pour les personnes atteintes de ce problème, selon le type que vous rencontrez actuellement:

Alopécie non cicatricielle

L’alopécie commune est traitée avec des techniques qui peuvent l’améliorer ou la guérir, et certains cas s’inversent même naturellement. Dans ce type d’alopécie, le follicule pileux reste viable et se comporte de manière pathologique, sauf pendant une longue durée.

Voici comment nous pouvons les classer:

Alopécie androgénique

L’alopécie androgénique, également connue sous le nom de perte de cheveux commune ou précoce, est une affection qui touche de nombreuses personnes. Principalement des hommes et rarement des femmes. L’alopécie androgénétique est présente si le score est supérieur à 5, 6 ou 7 sur l’échelle.

Que vous optiez pour la chirurgie ou que vous acceptiez simplement votre calvitie, c’est à vous de décider.

Il n’y a pas de remède qui se soit avéré efficace à des niveaux d’étude aussi avancés. De nombreux traitements actuels sont conçus pour inhiber la production d’androgènes, responsables de la chute des cheveux.

Dès que la calvitie persiste dans les follicules pileux, ils meurent. C’est un processus irréversible et il n’y a pas de remède pour relancer la situation. Les microgreffes de cheveux sont nécessaires pour restaurer la chevelure des cheveux. Il s’agit de transplanter des follicules vivants d’autres sources dans la couronne et la racine des cheveux. Le plan d’action optimal est de lutter contre la chute des cheveux tout en gardant l’état du cuir chevelu intact

Les femmes sont plus susceptibles d’avoir une alopécie androgénique qui n’affecte que l’avant du cuir chevelu. Ce qui se traduit par des cheveux plus fins, mais dans des zones clairsemées comme chez les hommes.

Alopécie areata

Sa cause est incertaine, mais ses symptômes sont évidents : des taches circulaires glabres sur la tête. L’alopécie totale (AT) est le terme utilisé pour décrire la perte complète des cheveux sur le cuir chevelu.

L’alopécie universelle (AU) provoque une perte de cheveux sur tout le corps. Malgré les recherches en cours, il n’existe pas de traitements complets pour cette forme d’alopécie. Les traitements qui produisent des résultats modérés comprennent la lumière ultraviolette, les corticostéroïdes topiques, les injections de stéroïdes ou d’irritants pour stimuler la croissance des cheveux et d’autres méthodes pour promouvoir la santé des cheveux.

Alopécie traumatique

L’utilisation de sèche-cheveux, de peignes métalliques ou de tout autre moyen peut entraîner ce problème, qui peut causer des blessures au cuir chevelu. Les maladies systémiques chroniques, le stress émotionnel, les températures corporelles élevées ou l’accouchement provoquent une perte de cheveux rapide. L’effluvium télogène peut durer jusqu’à 6 mois, puis se rétablir complètement.
Alopécie d’origine médicamenteuse

La vitamine A, les cytostatiques, les médicaments antithyroïdiens, le mercure et l’acide valproïque peuvent provoquer une alopécie. Lorsque le traitement est arrêté, le processus de perte de cheveux cesse.

Alopécie due à des maladies systémiques

Les personnes souffrant d’une cause endocrinienne, de carences nutritionnelles ou de lupus sont également sensibles à l’alopécie. Elle peut également être causée par des troubles héréditaires. Une personne atteinte deatrichie congénitale peut ne pas avoir de cheveux sur la tête. Il est également observé dans l’alopécie triangulaire temporale, le syndrome de perte de cheveux anagène, l’hypoplasie des cheveux et du cartilage, le syndrome de Menkes (qui affecte le développement de certains gènes), la dyspilie ectodermique anhydrotique et le syndrome trichorynophalangien.

Pour conclure:

Vous avez maintenant sous vos yeux un classement des trois cliniques incontournables à Barcelone en Espagne. Nous vous conseillons lors de votre recherche de faire une présélection des cliniques. Pour les contacter par la suite, afin de ne pas en avoir trop comparé et ne pas vous y perdre. 

Pour conclure, pensez à prendre en compte, la renommée de la clinique, de son chirurgien et de ses équipes. Mais également les tarifs des formules proposées et ce qu’elles contiennent pour ne pas avoir de surprise de prix.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*