Les bienfaits du piment de Cayenne

piment Cayenne les bienfaits

Si vous aimez les épices, vous devez connaître le piment de Cayenne. C’est une épice bien connue, commune à toutes les cuisines du monde. Vous pouvez les manger crus ou cuits ou les utiliser comme épices sous forme séchée ou en poudre. Ils ajoutent de la saveur et de la couleur à vos repas. De plus, nous pouvons également les utiliser dans les sauces, les salades et les vinaigrettes. Les poivrons frais sont une riche source de vitamines. Ils contiennent également des caroténoïdes, des phénols, des flavonoïdes et d’autres antioxydants. De plus, des minéraux essentiels comme le calcium et le fer sont présents dans le piment de Cayenne. Vous pourrez lire dans cet articles «Les bienfaits du piment de Cayenne»

Qu’est-ce que le piment de Cayenne ?

Piments forts et grains de poivre sur fond de marbre.

Les piments de Cayenne sont des piments longs et maigres avec une couleur rougeâtre brillante. La capsaïcine est le composé fonctionnel du piment, qui lui donne la saveur. Les poivrons et les tomates appartiennent à la même famille. Par conséquent, ils sont un ingrédient essentiel dans chaque cuisine.

Outre son utilisation culinaire, le piment de Cayenne regorge de nutriments comme les vitamines A, B, C et E. De plus, ils sont riches en antioxydants. Les minéraux essentiels présents sont le potassium et le manganèse. Ainsi, ils confèrent une valeur nutritive remarquable.

Piment de Cayenne : les bienfaits

Poivrons colorés avec grains de poivre et poivre de Cayenne en vue de dessus

Ils ont un large éventail d’avantages pour la santé au-delà de leur teneur en minéraux ou en vitamines. La plupart des avantages pour la santé sont offerts par la capsaïcine, un composé qui rend la saveur épicée.

Propriétés antioxydantes

Le piment de Cayenne est une excellente source d’antioxydants. Notre corps produit des radicaux libres à la suite du métabolisme. Or, un excès de radicaux libres nuit à nos tissus et organes. Les antioxydants neutralisent ces radicaux libres et nous préservent des dommages. Les antioxydants les plus importants sont les vitamines C et A, qui contribuent également à réduire le risque de certaines maladies comme l’arthrite et les maladies cardiaques.

Améliore la santé cardiaque

Les piments de Cayenne peuvent protéger votre santé cardiaque de plusieurs façons. Ils aident à contrôler la tension artérielle, l’une des principales causes de nombreuses maladies cardiaques. De plus, la capsaïcine a un effet vasodilatateur. Il aide à élargir les vaisseaux sanguins du cœur, facilitant la circulation sanguine et réduisant la pression artérielle. De plus, ils contiennent également des quantités raisonnables de potassium, ce qui aide à réguler les battements cardiaques et contribue à la santé du cœur.

Améliore la digestion

Les bienfaits du piment de Cayenne Piment sur surface blanche

La capsaïcine dans le piment de Cayenne aide à améliorer la fonction digestive et à améliorer la sécrétion des sucs gastriques. De plus, la capsaïcine améliore également la santé intestinale en réduisant l’inflammation. De plus, la vitamine B aide à la bonne décomposition des graisses et du sucre pour libérer de l’énergie.

Favorise la perte de poids

Comme nous le savons déjà, la capsaïcine aide à stimuler le processus de digestion. De plus, il est riche en fibres. En conséquence, cela vous aide à rester rassasié pendant longtemps, ce qui signifie que vous n’aurez pas de fringales. Par conséquent, ils aident à maintenir un poids santé.

Améliore la vision

La vitamine A est un nutriment vital pour vos yeux. Il aide à améliorer votre vision. De plus, les antioxydants comme la lutéine dans le poivre de Cayenne préviennent les maladies inflammatoires. Il réduit également les dommages causés par les radicaux libres. Par conséquent, le piment de Cayenne protège vos yeux contre toute infection ou maladie.

Protège le foie

Des études suggèrent que la capsaïcine a des effets hépatoprotecteurs. Ils réduisent le risque d’inflammation du foie. La capsaïcine protège également contre le stress oxydatif. Par conséquent, ils empêchent la mort des cellules hépatiques. Cette propriété peut s’avérer utile pour protéger le foie contre les maladies alcooliques du foie.

Améliore le contrôle de la glycémie

Piment sur surface blanche Gros plan de piment et une cuillère en bois sur fond blanc.

La capsaïcine stimule la synthèse d’insuline. Il améliore également l’utilisation de la glycémie, réduisant le taux de sucre dans le sang. De plus, la fibre du piment de Cayenne aide à la libération contrôlée de glucose sanguin. En conséquence, il aide à prévenir les pics de glycémie.

Propriétés antimicrobiennes

Le piment de Cayenne a des propriétés antibactériennes et antifongiques. De plus, il aide à prévenir les infections.

Renforce l’immunité

La capsaïcine présente dans le piment de Cayenne renforce votre immunité en améliorant la libération de facteurs immunitaires. De plus, il limite l’entrée de microbes pathogènes dans le corps. Les protéines du piment de Cayenne stimulent la synthèse d’anticorps. En conséquence, ils améliorent la réponse immunitaire aux agents pathogènes.

De plus, la vitamine C et d’autres antioxydants présents dans le piment de Cayenne aident également à inverser les lésions cellulaires.

Améliore la santé de la peau

La vitamine C aide à réparer les tissus cutanés et favorise la synthèse de collagène. Il améliore la santé de la peau et la protège également des méfaits du soleil. La vitamine A protège votre corps contre les infections cutanées et donne de la fermeté à votre peau.

De plus, il retarde les ridules et les rides liées à l’âge de votre peau. Par conséquent, la vitamine A est un ingrédient de nombreux médicaments pour les troubles cutanés.

Piment de Cayenne : comment l’intégrer à son alimentation

Vue ci-dessus des poivrons rouges séchés attachés avec une corde sur une table de couleurs mélangées vert noir avec espace libre

C’est un ingrédient polyvalent que vous pouvez ajouter à presque tous les plats. Vous pouvez l’ajouter à des mélanges d’épices ou l’utiliser dans des vinaigrettes. De plus, vous pouvez saupoudrer de piment de Cayenne comme assaisonnement sur vos plats et soupes.

Le poivre de Cayenne confère une saveur épicée et fumée à toutes les cuisines. Par conséquent, vous pouvez voir ses utilisations des boissons au plat principal. Il n’y a pratiquement pas de plats sans poivre de Cayenne.

Thé au poivre de Cayenne

Le thé au piment de Cayenne est une excellente décoction pour de nombreux maux comme la fièvre, les maux de gorge, les maux d’estomac, … Il est facile et simple à préparer. Les nutriments du poivre de Cayenne en font un remède maison rapide pour vous apaiser grâce à ses bienfaits pour la santé.

Pour ce faire, il vus faut 200ml d’eau, 10g de gingembre écrasé, 5ml de jus de citron, 5g de sucre et 10g de piment de Cayenne en poudre. Ajoutez le gingembre, le poivre de Cayenne et le jus de citron dans une théière. puis ajoutez de l’eau bouillante et laissez chauffer 3 minutes. Ajoutez le sucre et mélangez bien.

Qu’est-ce que la capsaïcine ?

Certaines plantes appartenant au genre Capsicum ont de la capsaïcine dans leurs fruits, c’est pourquoi en Amérique latine, elles sont appelées piments forts ou piments.

Pour les mammifères, y compris les humains, il s’agit d’une neurotoxine qui provoque une irritation et une sensation de brûlure dans tous les tissus avec lesquels elle entre en contact. Cela se produit en raison de sa nature irritante. Il a un impact négatif sur les oiseaux et les poissons. Pourquoi? On pense que les métabolites secondaires des piments, y compris la capsaïcine et d’autres amides apparentés tels que la sérotonine, agissent comme dissuasifs contre les herbivores et protègent contre les champignons.

Le composé de capsaïcine est très piquant, incolore et repousse l’eau. Son aspect est cristallin à cireux.

Par voie topique, il peut être utilisé pour soulager la douleur. La cible est l’agoniste du récepteur TRPV, et une utilisation répétée peut induire des effets analgésiques en désensibilisant le récepteur.

Histoire

Ils ont été trouvés dans des sites archéologiques de la vallée de Tehuacán, au Mexique. Preuve que ses habitants consomment des piments depuis très longtemps. On estime qu’à partir d’environ 7000 ans av. J.-C. et de nombreuses années plus tard, les habitants de la « Nouvelle-Espagne » entre 5200 et 3400 av. J.-C. Ils ont commencé à les cultiver. Réussir à apprivoiser ces plantes. D’autres utilisations ont été données aux piments, en dehors de l’utilisation culinaire. Ils étaient utilisés en médecine traditionnelle, pour traiter certaines conditions.

Dans les pays situés près de l’équateur, les piments étaient utilisés comme moyen de contrôler la température corporelle par temps chaud. Stimuler la vasodilatation de la peau et augmenter la transpiration. En 1493, Christophe Colomb a apporté des piments dans l’Ancien Monde après le commerce entre l’Amérique et l’Europe. L’épice a été surnommée « poivron rouge » par lui lors de ses voyages, car elle conférait une saveur piquante similaire à celle du poivre noir et blanc de la plante Piper, qui était célèbre en Europe. À partir de ce moment-là, le piment est devenu une épice très populaire dans l’Ancien Monde.

Composé chimique

Une forme impure de capsaïcine, le composé chimique qui donne aux piments leur chaleur, a été isolée pour la première fois par Christian Friedrich Bucholz en 1816. C’est au début du XIX siècle que des études pharmacologiques ont été menées sur cette substance. Les extraits de piment fort ont été introduits aux États-Unis depuis 1860 sous le nom d’oléorésine capsaïcine, et un extrait alcoolique connu sous le nom de Tinctura capsici a été utilisé comme analgésique topique en Europe.

En 1873 et 1878, respectivement, Buchhein et Hogyes ont découvert les premières propriétés pharmacologiques du capsil, un extrait d’huile, qui a stimulé la production de suc gastrique. Le composé a été surnommé « capsaïcine » par Thresh, qui a réussi à obtenir sa forme presque pure en 1876. Micko a finalement isolé la forme pure de la capsaïcine en 1898. Nelson a identifié la forme empirique du composé et a fourni une explication partielle de sa structure chimique en 1919. La création originale de la capsaïcine a été faite par Spath et Darling en 1930.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*